Marie Claude Desloges
(1962-1994)

Bachelière en interprétation (McGill, voix, avec distinction), Marie Claude Desloges fut élève de France Dion, Ian Simons et Allan Fast. Après sa Maîtrise en direction chorale (McGill, avec Fred Stoltzfus) elle s'inscrivit à l'université de l'Illinois pour un Doctorat en direction chorale (D.M.A.) et étudia avec Don V Moses, Robert Shaw et Mignon Dunn. Elle a fondé L'Ensemble Saint-Germain, dont l'excellence fut reconnue lors du Concours national de Radio-Canada. Forte d'une longue expérience en musique chorale, elle était aussi à l'aise dans le répertoire baroque et de la Renaissance que dans la musique contemporaine d'avant-garde: elle fut soliste avec le Concert Choir et les Chamber Singers de McGill et, en maintes occasions, pour Les Concerts Arts-Québec; elle a chanté avec The Electric Phoenix d'Angleterre et elle était membre du Studio de Musique ancienne de Montréal. Elle assurait la direction musicale de L'Ensemble vocal Arts-Québec ainsi que du Choeur Laval depuis 1991 et elle enseignait à l'université Concordia. À l'été 93, elle avait été invitée comme chef de choeur au Festival classique d'Eisenstadt (Autriche).

Elle avait chanté avec Arts-Québec depuis le printemps 81 et, de ce moment, avait été toujours présente, à toutes les étapes du développement de L'Ensemble: choriste, chef de pupitre, professeure des enfants, assistante du directeur et enfin directrice musicale. Sous sa direction, L'Ensemble vocal avait maintenu ses acquis, progressant en qualité sonore, touchant aussi du répertoire peu exploré jusque là (Brahms, Berlioz, Poulenc, Milhaud, etc.).

Un tragique accident de voiture lui coûta la vie, le 27 novembre 1994.