L'époque de François-Eustache Du Caurroy

La période qui nous intéresse plus particulièrement touche la seconde moitié du XVIe siècle et la première décennie du XVIIe.

Pour mémoire, voici un rappel chronologique des quelques cent ans qui ont précédé...

En 1453, Gutenberg invente l'imprimerie et, trente ans plus tard (1483) naît Martin Luther. Christophe Colomb découvre l'Amérique en 1492, l'année même où Leonardo Da Vinci réalise le dessin d'une machine volante. Leonardo peint La dernière Cène en 1503 ainsi que Mona Lisa , la célèbre Joconde.
Michel-Ange sculpte le
David en 1504.

En 1507, le Pape Jules II, pour financer la restauration de St-Pierre de Rome, autorise la vente des indulgences.
Henry VIII devient roi d'Angleterre en 1509, l'année même où naît Jean Calvin.

En 1510, Da Vinci explique le principe de la turbine. et Copernic la rotation de la terre autour du soleil, en 1512.
Cette même année, Michel-Ange termine la Voûte de la
Sixtine et finit son Moïse en 1516.

1519: Magellan entreprend le Tour du monde.
1527 voit les premières pages de musique imprimée... mais aussi le Sac de Rome par les armées impériales de Charles-Quint: 4000 mort sur environ 50000 habitants.

Jacques Cartier découvre le Canada en 1534.

Michel-Ange peint le Jugement dernier en 1541 et le Pape rétablit l'Inquisition l'année suivante.
1546: Michel-Ange réalise la Coupole de St-Pierre.
En 1547, le Français supplante le latin comme langue officielle et Nostradamus fait ses premières prédictions...

Tout ceci nous amène en plein coeur de la Renaissance.

Il convient ici de noter que les dates marquant le début ou la fin d'une époque aussi exaltante sont forcément arbitraires. C'est par pure convention que l'on décerne à l'année 1500 le titre d'Apogée de la Renaissance, que certains font finir en 1550.
Calendrier d'autant plus fictif que musique, peinture, sculpture, architecture, littérature ont des cheminements pour le moins personnels.
À titre d'exemple : Racine, Corneille, Molière sont des auteurs éminemment «classiques» alors que leurs contemporains musiciens - Bach, Lully, De Lalande, Hændel - sont allègrement baroques ! Et, plus tard, Mozart, pur classique, sera quasi contemporain de Chateaubriand, parfait prototype romantique.