Saint-Germain d'Outremont, détail du sanctuaire
L'Ensemble vocal Arts-Québec
L'Ensemble vocal Arts-Québec | Prochain concert
Concert Mozart

Aussi au programme:

madrigaux de Marenzio, motets de Bruckner, Bach à la façon de Ward Swingle

Solistes et Chambristes de l’Ensemble vocal Arts-Québec

Lucie Ringuette, violon-solo; Philip Crozier, orgue; Yves Courville, direction

Dimanche 25 octobre à 20 heures • Entrée: 25 $

Église Saint-Germain d’Outremont

Chemin de la Côte-Sainte-Catherine et avenue Vincent-d’Indy

Métro Édouard-Montpetit, autobus 51, 129

Spinelli
Cogeco

Les Sopranos 

Angèle Laberge

Carole Therrien

Stéphanie Vézina

Les Altos 

Catharine Murray

Sandra Simard

Valérie Walker

Les Ténors 

André Dagenais

Gustave Richard

Dwain Richardson

Les Basses 

Pascal Germain-Berardi

Alfred Lagrenade

John Giffen

Les Chambristes sont membres ou stagiaires de l’Union des Artistes.

Stéphanie Vézina

Stéphanie Vézina, soprano

Stéphanie Vézina commence très jeune a chanter avec les Pueri Cantores de l’Ensemble Vocal Arts-Québec. Elle s’inscrit ensuite dans le programme de Musique du Cégep de Saint-Laurent, puis à l’Université de Montréal, avec France Dion, Yolande Parent et Lyne Fortin. Elle se joint à de nombreux ensembles dont le Studio de musique ancienne de Montréal. Son répertoire de prédilection est Mozart dont elle chante plusieurs messes brève et bien sûr la fameuse Messe du Couronnement. Fauré, Mendelssohn, Bach et Vivaldi figurent aussi parmi son répertoire et conviennent parfaitement à son timbre particulier de Soprano léger.

Stéphanie Vézina est membre de l'Union des Artistes.

Catharine Murray

Catharine Murray, alto

Catharine Murray, originaire de Nouvelle-Écosse, est diplômée de l'Université de Victoria (B. Mus., Flûte) et de McGill (L. Mus., Orgue). À McGill, elle a également étudié le chant avec Winston Purdy, et a continué ses études avec Marie Daveluy et Lyne Fortin. Elle a servi comme Directrice de la musique aux églises anglicanes de St. Barnabas (St-Lambert), de Saint-Paul (Halifax) et de St. George (Place du Canada), et chante actuellement à l’église St. James the Apostle. Elle participe également aux chœurs de l'OSM et de l'Opéra de Montréal.

Catharine Murray est membre de l'Union des Artistes.

Dwain Richardson

Dwain Richardson, ténor

Dwain Richardson, natif de Toronto, étudia à l’Université d’Ottawa où il participa aux Ateliers d’Opéra dans des premiers roles de Johann Strauss, Mozart et Offenbach. Il a chanté avec les Cathedral Singers d’Ottawa et l’Euphonia Chamber Choir. À Montréal depuis une dizaine d’années, il particpe aux activités de plusieurs ensembles, dont Voces Boreales, le Choeur de l’Art Neuf, la Société chorale de St-Lambert et le Choeur d’Été de Montréal. Il chante aussi à St. John the Evangelist, St. Andrew and St. Paul et l’Église unie St. James.

Dwain Richardson est membre de l'Union des Artistes.

John Giffen

John Giffen, basse

John Giffen, originaire d'Edmonton en Alberta, est diplômé en chant classique du Conservatoire de musique de Montréal. Il participe au Chœur de Chambre du Québec, au Studio de musique ancienne de Montréal, l’Opéra de Montréal, le Choeur de l'OSM et One Equall Musick. Il fut le Scottish Soldier #1 dans Silent Night avec l’Opéra de Montreal et soliste dans la Messe en si mineur de Bach, Dido and Aeneas de Purcell, un moine tibétain dans Alexandra, nouvel opéra de Muckle et Settel, Cadmus et Somnus dans Semele de Hændel, et tint le rôle-titre dans Elijah de Mendelssohn.

John Giffen est membre de l’Union des Artistes.

Yves Courville

Yves Courville, direction

Avant de fonder l’Ensemble vocal Arts-Québec et ses Pueri Cantores, il s’était toujours intéressé à la musique chorale, sous toutes ses formes, aussi bien avec les madrigaux intimistes de la Renaissance, que dans les œuvres à grand déploiement, telles la Messe en do mineur de Mozart ou le Christus de Liszt. Il a fondé et dirigé à tour de rôle le Quatuor double, les Madrigalistes de Montréal, le Chœur polyphonique de Montréal et les Petits Chanteurs de la Cathédrale.

Il ne sait dire où vont ses préférences et il aborde avec le même enthousiasme aussi bien une cantate de Bach qu’une page de La Bohème, un motet de Josquin Des Prés que Le Roi David d’Honnegger. Mais Mozart demeure toujours son refuge, conquis est-il par les grandes œuvres chorales ainsi que par les concertos, pour piano ou pour clarinette, les motets, et toutes ces Messes salzbourgeoises qu’il offre en continu aux mélomanes de Saint-Germain d’Outremont.

Pour ses chanteurs, il harmonise et orchestre une multitude de chants folkloriques non seulement du Québec, mais du monde entier et une vaste collection de Spirituals.

Yves Courville est membre de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec.

Lucie Ringuette

Lucie Ringuette, violon-solo

Lucie Ringuette a étudié au Conservatoire de musique de Montréal avec Johanne Arel et Raymond Dessaints. On l’invite comme soliste, instrumentiste, maître de concert et chambriste avec l’Ensemble Amati, l’Orchestre baroque de Montréal, l’Ensemble Arion, le Studio de musique ancienne de Montréal, les Violons du Roy, l’Opéra de Québec, l’Opéra de Montréal, le Bernard Primeau Montréal Jazz Ensemble et l’Ensemble Caprice. Elle a participé à de nombreuses tournées au Canada, en France, en Pologne, en Turquie, aux États-Unis, en Équateur et au Mexique

Lucie Ringuette est membre de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec.

Philip Crozier

Philip Crozier, orgue

Natif de la ville de Preston en Angleterre, il commence l’étude du piano dès l’âge de six ans et se joint quelques années plus tard aux maîtrises des cathédrales de Blackburn et de Carlisle où il est initié à la tradition quotidienne de l’hymne protestant anglo-saxon. À 16 ans, il commence la pratique de l’orgue et obtient deux ans plus tard son diplôme d’Associateship of the Royal College of Organists, puis celui de Licentiate of the Royal Academy of Music. En 1979, il obtient le titre de Bachelor of Music à l’Université de Cardiff et est lauréat par deux fois, en 1978 et 1979, du Glynne Jones Prize for Organ. Il poursuit ses études par la suite à Paris avec l’organiste André Marchal à la mémoire de qui il a exécuté en 1981 l’œuvre intégrale d’orgue de César Franck.

En 1984, il a immigré au Canada et épousé feu Sylvie Poirier, une organiste et peintre, avec qui il a formé en 1990 un duo reconnu internationalement, entre autres pour la création et l’enregistrement d’œuvres originales commandées à des compositeurs aussi bien canadiens qu’étrangers, y compris des enregistrements d’œuvres pour orgue de Petr Eben. Philip Crozier a présenté de nombreuses tournées de récital solo en Europe et en Amérique du Nord, incluant l’intégrale de Jehan Alain à Montréal en 1990 (et de nouveau en 2011, en treize concerts en Europe). En 1995, à la demande du compositeur Petr Eben, il crée en première canadienne l’Hommage à Henry Purcell.

Philip Crozier est organiste titulaire et maître de chœur à la St. James United Church depuis 1986. Il est aussi l’accompagnateur des Chanteurs Stewart Hall et du Chœur de l’Université Concordia. Depuis 1998, il est l’accompagnateur attitré du Chœur de chambre Arts-Québec et du Chœur Saint-Germain.

Philip Crozier est membre de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec.